L’inflation apparaît comme le mal incarné pour les consommateurs, pourtant, elle peut être bénéfique pour l’économie d’un pays.

Causes de l’inflation

Il existe différents facteurs pouvant provoquer une inflation :

L’inflation par les coûts et par l’indexation : L’inflation par les couts, également appelée « inflation importée » découle de l’augmentation du prix des matières premières importées, générant une hausse des prix de vente du produit fini.

De même, l’inflation par l’indexation est due à l’indexation du prix de certains produits aux prix de produits intermédiaires nécessaires à sa fabrication.

A titre d’exemple, le plastique qui est fabriqué à partir du pétrole. Par conséquent, si le cours de l’or noir augmente, les pots de yaourt, les bidons de détergents, les bouteilles de lait, les emballages et tout autre plastique couteront plus chers pour l’entreprise. Celle-ci risque alors de répercuter cette hausse sur son produit final.

L’entreprise peut certes absorber une part de la hausse des cours des matières premières mais si la hausse est trop importante, il lui est alors très difficile de maintenir ses prix de vente.

L’inflation monétaire : L’inflation est due à l’augmentation de la masse monétaire (billets, pièces, dépôts à vue, bons du trésor…) par la banque centrale, en l’occurrence la BCE pour l’euro, qui émet des billets de banques.  C’est souvent dans le but de réduire le montant de la dette publique, que l’Etat peut avoir recours à relancer « la planche à billets ».

Les banques commerciales, sont également montrées du doigt car elles jouent aussi un rôle très important dans la part des crédits qu’elles octroient aux divers agents économiques (particuliers, entreprises).

L’inflation par la politique monétaire : La baisse des taux directeurs par la banque centrale augmente de façon automatique l’inflation.

En effet, le cout de l’argent étant moins élevé, les banques commerciales seront sujettes à emprunter plus auprès de la banque centrale, et de la même façon, prêter plus aux acteurs économiques, ce qui provoquera de l’inflation.

L’inflation par la demande : Ce type d’inflation émane d’un déséquilibre entre l’offre et la demande d’un certain produit. La rareté d’un produit fera augmenter son prix puisque la demande sera supérieure à l’offre.

L’inflation par un manque de confiance en la monnaie : La chute du cours de change d’une monnaie, peut provoquer une perte de confiance des investisseurs envers cette devise, et ainsi une dépréciation de sa valeur face aux autres monnaies. Par exemple, le cout des produits importées des Etats-Unis, en euros sera plus important pour les consommateurs européens.

Les causes inflationnistes sont donc multiples et il est difficile de réduire l’inflation à un seul et unique facteur.

Les conséquences de l'inflation

Bien que l’inflation soit vu comme négative par les consommateurs, elle a des effets bénéfiques pour l’économie. Quels sont-ils ?

Hausse des salaires : Dans la plupart des pays développés, les salaires sont indexés sur le niveau des prix.

De cette façon, mécaniquement, si l’inflation est de 2% alors les salaires augmenteront eux aussi de 2%. Il n’existe donc pas de perte de pouvoir d’achat.

Toutefois, le calcul de l’indice des prix (sur lequel sont indexés les salaires) est souvent faussé par le fait que les biens de consommations dits « nécessaire » ont beaucoup plus d’importance que les autres dépenses que l’on peut effectuer.

Ainsi, il peut y avoir une différence entre l’inflation réelle et l’inflation ressenti.

Par exemple, concernant le loyer, il représente une partie infime de l’indice de l’inflation, alors que dans le budget des ménages, il représente une dépense importante. Inversement, le prix des produits alimentaires a un rôle prépondérant.

Allègement de la dette pour les débiteurs : S’il y a inflation, alors 1 euro de demain vaudra moins que l’euro d’aujourd’hui. Cela signifie que si vous avez contracter un emprunt à taux fixe, la somme mensuelle à rembourser sera la même, mais cependant, elle représentera une part moins importante de votre budget.

Signe d’une bonne santé économique d’un pays : L’inflation est un signe de croissance économique pour un pays à condition qu’elle soit être modérée. Elle ne doit pas être supérieure au taux de croissance du PIB.

Favorise les exportations : La dépréciation de la monnaie face aux autres devises permet aux importateurs étrangers d’acheter plus de produits locaux. Cette augmentation de l’activité économique engendrera la création de nouveaux emplois afin de répondre à la demande supplémentaire., et par conséquent une baisse du chômage.

Un regain de l'inflation ?

L’inflation a atteint, le mois dernier, son plus haut niveau depuis mars 2012, à 2,3 % sur un an, selon les estimations de l'Insee.

La barre des 2 % a été franchie en mai et depuis la hausse des prix à la consommation n'a cessé de croitre.

On explique ce regain, notamment par la hausse du prix du baril de pétrole de Brent qui a vu son cours passe de 52,5 à 75 dollars sur un an, faisant par la même, augmenter les prix de l’énergie, ainsi que ceux des carburants.

Toute la zone européenne connait actuellement ce retour de l’inflation.

Si l’Europe a retrouvé ces derniers mois les niveaux d'inflation d'il y a six ans, la croissance économique est aujourd'hui beaucoup plus solide qu'à l'époque, et on estime que le PIB devrait progresser de 1,7 % cette année (contre 0,2 % en 2012), du moins en France toujours selon l'Insee.

METTEZ TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTÉ

Apprenez à investir efficacement en suivant notre formation personnalisée

Découvrez notre formation en bénéficiant 1 heure de coaching gratuit par téléphone avec nos formateurs. Sans frais, sans engagement, contactez-nous