La banque privée offre du « sur-mesure » dans la gestion patrimoniale de leur clientèle haut de gamme. Pourtant, elle devient de moins en moins élitiste.
banque privée

Qu’est-ce qu’une banque privée ?

Une banque privée (Private Banking en anglais) offre des services haut de gamme à ses clients en ce qui concerne la gestion de leur patrimoine, et se spécialise dans la gestion des gros portefeuilles.

Lorsqu’elle s’adresse à des particuliers détenant un patrimoine net important, on utilise le terme « gestion de fortune ».

Spécialisée dans la gestion des gros portefeuilles, une banque privée offre des services haut de gamme à ses clients, notamment concernant la gestion de leur patrimoine.

Les banques privées peuvent être des sociétés isolées mais le plus souvent, il s’agit d’un service supplémentaire des banques commerciales.

Service personnalisé d'une banque privée

Une banque privée, se définit comme une banque qui propose des services financiers personnalisés et sophistiqués à ses clients.

En effet, les clients s’adressant aux banques privées ne cherchent pas uniquement des performances, mais plutôt une gestion « sur mesure » des actifs confiés, parfois même spécifique, par des experts, qui sera plus adaptée à leurs attentes, ce qui n’est pas le cas en banque de réseau.

Le nombre réduit de clients, par élitisme, permet aux banques privées d’élargir leur éventail de services, en proposant des conseils personnalisés en fonction de chacun de leur client, avec pour objectif d’équilibrer aux mieux leur patrimoine :

  • Expertise financière et patrimoniale
  • Conseil en investissement : achat de titres, de biens immobiliers, d'objets d'arts etc.
  • Conseil en placement
  • Conseil en matière de retraite, d'assurance et de succession
  • Conseil en fiscalité

Les formes de gestion d'une banque privée

Une banque privée offre plusieurs possibilités quant à la gestion du patrimoine ou fortune de ses clients : en gestion assistée, en gestion déléguée, ou en gestion libre.

La gestion assistée

D'autres proposent aussi la gestion assistée ou encore conseillée : le gérant propose et le client décide.

Cette option permet une assistance sous forme de conseils, aux clients ayant un minimum de connaissance en finance. Les gérants de patrimoines, évidemment reconnus CIF (conseil en investissement financier) vont épaulés leurs clients, mais la décision finale et l’exécution des opérations émaneront du client lui-même.

La gestion déléguée

On parle de gestion déléguée lorsque le gestionnaire de patrimoine prend lui-même en charge une partie des capitaux. Le client va alors confier son patrimoine à un banquier spécialisé en gestion de capitaux. Le gestionnaire d'actifs à la mainmise sur les sommes confiées et fait seul les arbitrages sans laisser aucune latitude au client.

Dans ce cas, un mandat de gestion établissant toutes les clauses doit être signé par le gestionnaire et le client.

Certains établissements imposent le mandat sous gestion.

La gestion libre

Le client est à 100 % libre de ses arbitrages.

Quel est le ticket d'entrée pour accéder aux services d’une banque privée ?

Encore récemment, un portefeuille bien garni était essentiel pour être reçu comme client d’une banque privée, et avoir la possibilité de donner son patrimoine à gérer par des experts dans le domaine des finances. Cependant, les choses sont entrain de se démocratiser et ses services ne sont plus uniquement réservés à l’élite ou aux plus riches.

Hormis les établissements historiques de la banque privée, positionnés depuis longtemps, grâce à leur notoriété, sur une clientèle aisée et fortunée tels que le Groupe Edmond de Rothschild, ou encore JPMorgan, la plupart des réseaux bancaires qualifiés de « populaires » ont aujourd’hui mis en place leur propre département dédié à la gestion privée (BNP Paribas, Caisse d'Epargne, La Banque Postale, Société Générale…).

Ainsi, la somme du ticket d’entrée aujourd’hui varie d’un établissement a un autre : de 75.000 € pour la moins exigeante (Caisse d'épargne Gestion Privée) à 3 millions d'euros (HSBC Private Banking). Ce montant correspond à un actif net, hors biens immobiliers ou placements plaisirs (Vins, Art, etc.)

Nos conseils

La diversification de ses placements est la clé d’une réussite lorsqu’on parle d’investissement. Il est donc recommandé de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier et de s’adresser au moins à deux banques privées afin de varier les expertises et les placements.

Il est clair qu’il faut aussi conserver des avoirs dans une banque classique sur un compte courant pour les dépenses au quotidien.

METTEZ TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTÉ

Apprenez à investir efficacement en suivant notre formation personnalisée

Découvrez notre formation en bénéficiant 1 heure de coaching gratuit par téléphone avec nos formateurs. Sans frais, sans engagement, contactez-nous