La chute de l'or, notamment en raison de la vigueur du dollar, ne semble pas se ralentir, et les marchés ne se rabattent pas sur les valeurs-refuges.
La chute de l’or

La chute de l’or

La chute de l’or inquiète un certain nombre d’investisseurs suggérant l’éventuelle explosion d’une bulle. Cependant, restons rationnels ! Tout d’abord, car plusieurs faits démontrent qu’il n’y a jamais eu de « bulle » sur ce marché, et secondement, car s’il s’agissait réellement d’une « bulle », la baisse du métal précieux aurait été nettement plus importante et surtout continue.

En revanche, on constate effectivement que le prix de l’once ne cesse de décroitre ces dernières semaines. Le métal jaune a chuté de près de 15% depuis le début d’avril : -0,8 % en avril, -1,2 % en mai, -3,6 % en juin et, il continue à glisser depuis le début du mois de juillet.

La chute de l'or va crescendo, pour toucher son plus bas depuis un an avec 1211 dollars l’once. Et ce, malgré la confirmation d’une remontée progressive des taux d’intérêt américains par le président de la Reserve fédérale, Jérôme Powell.

Explication de la chute de l’or

Le prix de l’or est en chute libre depuis quelques jours. L’instabilité de la situation financière actuelle provoque des réactions disproportionnées de beaucoup d’investisseurs au moindre mouvement.

Cette chute de l’or peut être expliquée par deux faits différents, qui ont eu une action commune sur le marché.

La méthode standard pour évaluer l'or est de mesurer son prix. On calcule le nombre de dollars qui devraient être échangés pour posséder une once d'or, par exemple, 1200 dollars par once. Le dollar américain et le prix de l'or sont corrélés de façon inverse. Lorsque le dollar américain monte, l'or baisse.

Or, le dollar s’est récemment fortement apprécié, notamment face à l’euro, suite aux annonces de la FED (la Réserve fédérale américaine). Ainsi, par mécanisme et en toute logique, le prix de l’once, exprimée en dollars aura tendance à s’orienter à la baisse si le dollar augmente.

« Si le dollar continue à grimper, l'or continuera de baisser », affirme la banque Citigroup.

D’autre part, cette même annonce de la FED a envisagé des perspectives positives pour le dollar, générant un transfert d’investisseurs du métal jaune vers la devise américaine.

Le second fait important qui a influencé le cours du métal est la vague de vente sur cet actif. La vitesse de retrait des investisseurs surprend.

Depuis des semaines maintenant, les vagues de vente s'enchaînent sur le marché, avec pour résultat d'aggraver encore la baisse des cours, selon les analystes de Commerzbank.

Autres facteurs influençant le cours de l’or

Il y a un certain nombre de facteurs clés, autres que ceux évoqués précédemment, qui ont un impact sur le prix de l’or.

Les taux d’intérêts : Lorsque ces derniers sont en hausse, l’or a tendance à baisser car les investisseurs se redirigent vers les obligations d’Etat ou autres classes d’actifs dont le rendement reste lié aux taux d’intérêts. Le taux d’intérêt le plus important est celui fixé par la Réserve fédérale, la Banque centrale américaine.

Les événements géopolitiques : ils jouent également un rôle important. En tant que valeur refuge, l’or grimpe généralement en période de conflits internationaux, car les investisseurs achètent le métal pour se protéger des incertitudes.

Les niveaux d’offre et de demande : Au même titre que n’importe quelle matière première, la production d’or progresse et recule au cours du temps, tout comme le niveau de la demande.

La production industrielle : Elle peut également orienter légèrement les prix de l’or. La demande d’or a tendance à augmenter lorsque celle-ci grimpe, et inversement.

METTEZ TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTÉ

Apprenez à investir efficacement en suivant notre formation personnalisée

Découvrez notre formation en bénéficiant 1 heure de coaching gratuit par téléphone avec nos formateurs. Sans frais, sans engagement, contactez-nous