Les CFD sont accessibles aux particuliers à travers des services de brokers spécialisés, et de leurs plateformes de trading. Comment fonctionnent-ils?
CFD

Qu’est-ce qu’un Contrat sur la Différence (CFD) ?

Dans le monde de la finance, Un CFD (contract for difference) signifie un contrat sur la différence. Ce contrat lie un acheteur à un vendeur, en l’occurrence le client et le broker.

L’acheteur va encaisser l’écart entre le cours de l’actif, entre le moment de la vente et celle de l’exécution de l’ordre, si la différence est positive.

A l’inverse, l’acheteur décaissera la différence, si celle-ci est négative.

Les CFD sont des instruments financiers dérivés, qui permettent de trader à la hausse comme à la baisse en spéculant sur l’évolution du cours d’un actif sous-jacent, et de réaliser des profits indexés sur les variations du cours de sous-jacent, sans la nécessité d’acquérir l’actif en question.

Cet actif peut être un indice, une action, une matière première ou une devise.

Les CFD sont des produits financiers, particulièrement attrayants, car ils sont associés à un effet de levier important, et que par conséquent ils ne nécessitent pas, de ce fait, un apport important si l’on veut pour réaliser des plus-values. Cependant, des spéculations négatives en cas d’erreur de jugement, peuvent engendrer des pertes importantes pour le capital investi.

Les contrats sur la différence sont principalement disponibles aux investisseurs du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de la Pologne, du Portugal, de l’Allemagne, de la Suisse, de Singapour, de l’Afrique du Sud, de l’Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, de la Suède, de la Norvège, de l’Irlande, du Japon, de l’Espagne et bien entendu de la France.

En revanche, Ils ne sont pas autorisés aux États-Unis, en raison de leur législation, et de leurs restrictions imposées, par la Securities and Exchange Commission (SEC) sur le marché de gré a gré des instruments financiers.

Comment les CFD fonctionnent ?

Autrefois réservés uniquement aux professionnels, les CFD se sont démocratisés grâce aux courtiers. Aujourd’hui, n’importe quel particulier peut avoir accès à ces produits financiers. Un CFD est donc un contrat passé entre deux investisseurs qui s’échangent la valeur de différence entre le cours d’ouverture et le cours de clôture d’un actif donné.

Lorsque l’on vend un CFD, cela revient à spéculer sur la baisse de la valeur de l’actif, et lorsque l’on achète un CFD, cela revient à spéculer sur sa hausse.

Ainsi, le principe est simple :

Si vous pensez que le cours de l’action va monter, il vous suffira de prendre position à l’achat ou au contraire, à la vente, si vous pensez que ce prix va baisser.

Vous pourrez clôturer votre position atout moment.

La différence entre le prix d’achat et de vente de votre CFD représentera votre profit.  A l’inverse, dans le cas où l’action n’évolue pas dans le sens que vous aviez anticipé, cet écart représentera une perte.

Les gains proviennent directement du courtier, tout comme les pertes, lui seront directement reversées. En effet, c’est le broker qui prend en charge l’achat et la vente des positions réelles sur l’actif concerné

Avantages des CFD

 Nombreux sont les investisseurs à s’orienter aujourd’hui sur les CFD, car les avantages à trader sur ces produits financiers sont multiples :

  • Trader une gamme d’actifs plus large d’un seul et même compte. Sur votre compte de trading, vous pouvez aussi bien vous positionner sur les devises, indices boursiers, actions internationales, matières premières etc…Il est possible de prendre des positions sur plusieurs actifs simultanément.
  • Les CFD cotent pour ainsi dire 24h/24h : Même si la Bourse de Paris est fermée, vous pourrez ouvrir ou clôturer vos ordres sur le CAC 40. C’est alors le courtier qui « estimera » le cours de l’actif sous-jacent en fonction des bourses ouvertes à ce moment-là.
  • Les CFD n’ont pas de date d’échéance : Vous pouvez trader sur du court, moyen ou long terme, contrairement aux Futures ou aux actions SRD.
  • Les CFD ont toujours une « contrepartie » : Il existe constamment un acheteur pour un vendeur.
  • Les CFD offrent la possibilité de « shorter », en d’autres termes de vendre à découvert. Avantage considérable, surtout en périodes de cracks ou de très forte volatilité, ou les autorités boursières interdisent la vente à découverte des actions sur certaines valeurs. Les CFD ne sont pas touchés par ces mesures.  C’est la raison pour laquelle, les CFD sont très utilisés les Hedge Funds du fait des leviers importants et de la possibilité de "shorter" sans problème.
  • Les CFD sont des produits financiers accessibles aux « petits portefeuilles » : D’une part par l’utilisation de l’effet de levier, qui permet de trader avec de petits montants et d’autre part par des frais nettement inférieurs comparés à l’achat d’une action en direct. Les CFD proposent généralement un effet de levier pouvant aller jusqu’à 1 :20 en fonction de l’actif tradé. En effet, les actifs les plus volatiles auront un effet de levier moins important

Les inconvénients des CFD

Le principal inconvénient des CFD est l’effet de levier. L’effet de levier permet d’amplifier les variations des actifs sur lesquels un particulier décide d’investir. Cette amplification est valable à la hausse comme à la baisse. Elle peut donc engendrer des gains, mais aussi des pertes plus importantes. Ce rendement plus élevé se justifie par une prise de risques plus importante. Il faut bien comprendre que l’effet de levier peur avoir un rôle dévastateur sur votre capital. Vous risquez de tout perdre avec une seule ou deux prévisions.

La moindre variation brutale du marché vous fera donc tout perdre car votre marge ne sera pas suffisante pour couvrir vos pertes. Il suffit d’un tout petit changement dans le cours du marché pour que tout votre capital disparaisse.

Les brokers CFD proposent parfois des leviers supérieurs à 100 !

Le principe est très simple, vous avez 100 euros sur votre compte, mais le courtier vous permet d’ouvrir des positions jusqu’à parfois 10 000 euros si l’effet de levier est de 1 :100.

Cela va permettre à un grand nombre d’investisseurs modestes de commencer à trader sur les marchés.

L’effet de levier se caractérise donc comme un effet multiplicateur qui permet d’amplifier ainsi les variations des actifs sur lesquels un particulier décide d’investir.

Cela signifie qu’une variation du marché sur l’actif tradé de 0.1%, génèrera une variation de votre capital de 10% (avec un effet de levier de 1 :100) en gains ou en pertes.

Frais sur les CFD

A chaque prise d’ordre sur les CFD, des frais vous seront prélevés. Il s’agit du spread dans lequel est inclus la commission du courtier.

Le spread se définit comme la différence entre le meilleur prix acheteur et le meilleur prix vendeur. Il peut varier d’un actif a un autre, et d’un broker a un autre.

Il faut également tenir compte que certains courtiers peuvent vous facturer des frais supplémentaires lorsque vous gardez vos positions ouvertes sur le long terme, notamment durant les horaires de fermeture des marchés.

METTEZ TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTÉ

Apprenez à investir efficacement en suivant notre formation personnalisée

Découvrez notre formation en bénéficiant 1 heure de coaching gratuit par téléphone avec nos formateurs. Sans frais, sans engagement, contactez-nous